Lire, écrire, dire de la poésie

Malgré le peu de place qui lui est accordé sur la « scène littéraire », la poésie contemporaine est vivante et diverse, reflétant dans la multiplicité des formes qu’elle expérimente, la complexité du monde qui est le nôtre.

« Découvrir, lire et dire la poésie contemporaine », c’est se confronter à la lecture des poètes d’aujourd’hui, interroger à travers leurs textes notre perception du réel, faire circuler leurs œuvres.

Nous proposons aux élèves trois textes choisis conjointement par l’enseignant et Jeunes Pages dont la « lecture » sera accompagnée tout au long de l’année par un.e comédien.ne professionnel.le.

  • Une première séance de travail avec la classe est consacrée à la présentation du projet dans sa globalité et des trois textes choisis.
  • Les 3 séances de travail suivantes sont consacrées chacune à un des textes sélectionnés et alternent lecture à voix haute et débats. Ces derniers partent des 1ères impressions des élèves (c’était « facile » ou « difficile » à lire, « compréhensible » ou « incompréhensible ») pour s’affiner peu à peu : quelle image, quel extrait, quelle ligne a particulièrement retenu l’attention ? La séance aboutit à un « portrait » et du texte et de la façon dont il a été lu – portrait qui n’épuise ni les interrogations ni les contradictions éventuelles, et c’est tout l’intérêt du débat de clarifier, d’enrichir les interprétations de chacun par celles des autres mais de ne pas figer et laisser ouvertes les re-lectures possibles.
  • Quand les trois textes ont été lus, la classe se constitue en « comité de lecture ». Chacun devient l’avocat du texte qu’il préfère et l’on compte les arguments positifs en faveur de chaque texte défendu. Celui qui obtient le plus de « voix » est celui qui sera ensuite distribué, appris et enregistré sur Radio Clype.
  • Enfin, pour terminer le parcours, en fin d’année, les élèves accueillent dans leur classe l’auteur du texte qu’ils ont choisi.

Ce projet peut s’inscrire dans le cadre des appels à projets « Classes à PAC » du Rectorat et de la DRAC de Paris.


Depuis 2010

Les comités de lecture au collège Couperin (Paris 4è) ont permis aux élèves de découvrir, entre autres, les textes de Valérie Rouzeau (Pas Revoir -ed. Poche), Sylvie Nève (Barbe-bleue – ed. Trouvères et compagnie), Fanny Chiarello (La fin du chocolat – ed. Les carnets du dessert de Lune), Mathieu Gosztola (La Face de l’animal – ed. du Revif), Bernard Bretonnière (D’ – ed. Color Gang), Frédéric Forte (Comment(s) – ed. de l’Attente), Nicolas Vargas (VHS – ed. Lanskine), Yannick Torlini (Nous avons marché – ed. Al Dente).

Les enregistrements de VHS de Nicolas Vargas et Nous avons marché de Yannick Torlini sont à écouter sur le site de Jeunes Pages.

Les ateliers-poésie s’adressent à des élèves volontaires et s’organisent en trois « temps » que relient une thématique commune :

  • la découverte d’un corpus de textes de poètes contemporains, à travers leur lecture commune et à voix haute avec un.e intervenant.e Jeunes Pages
  • L’écriture de textes poétiques avec un auteur
  • A partir des « matériaux » accumulés tout au long du travail, la réalisation finale d’un « objet » – spectacle théâtral, exposition, enregistrement sonore, film… avec un metteur en scène, un artiste plasticien, un musicien, un vidéaste…

Le choix des thématiques comme le nombre de séances correspondant à chacune de ces étapes, le choix des textes proposés, se font en concertation entre tous les partenaires.

Ce projet peut s’inscrire dans le cadre des appels à projets « Ateliers artistiques et culturels » du Rectorat et de la DRAC de Paris.


Saison 2020/2021 : Poésie contemporaine et science

Le souci de la nature et de la place de l’homme en son sein est, depuis les origines, un des « fondamentaux » de la poésie. En correspondance avec un atelier « scientifique » mené en partenariat avec Univers Science, il a été imaginé de proposer aux élèves du collège J. Moulin à Paris, dans le 14è arrondissement, un atelier « littéraire » centré autour des problématiques d’environnement et de développement durable.

Laurent Contamin, poète et dramaturge et Goeffroy Guerrier, comédien et metteur en scène accompagneront le projet.

Nous contacter